La maison

Son histoire…

Depuis le Moyen-Age, les Bénédictins du monastère Saint-Pierre de Melun, situé au sommet de la colline du faubourg Saint-Barthélémy, cultivaient la vigne sur les côteaux qui les séparaient des fossés de la cité…

En 1824, sous le roi Charles X, le conseil municipal melunais décida de construire, sur cette jachère, un quartier élégant. Cette rue, baptisée Charles X, allait devenir d’Orléans puis du Nord et enfin Louviot, du nom d’un des photographes pionniers, né au n°14.

Les habitations bourgeoises comptaient un premier et un second étage “nobles”.

Au n°13, une porte charretière typique, à larges lames clouées sur une ossature de chêne ainsi qu’un portillon pratiqué dans un des deux vantaux rappellent que le foin, destiné à la cavalerie, transitait par les écuries de cette “maison de pailleux”.

Après la seconde guerre la trésorerie principale s’y installa jusqu’à ce que vos hôtes, dont l’une des marottes est la restauration, entreprennent celle de ce petit corps de ferme briard situé en ville.

Un jardin clos de murs à l’ombre du marronnier centenaire, quelques essais potagers au milieu de parterres fleuris : vous serez amicalement reçus.

Agréable séjour à la

LES SERVICES proposés à la Closerie